7 étapes clés pour payer vos fournisseurs quand votre compte est à zéro!

7 étapes clés pour payer vos fournisseurs quand votre compte est à zéro!

Oups vous n’avez pas payé les factures de vos fournisseurs…

On verra plus tard, ils ne sont pas à la minute ! De toute façon ma banque laissera passer le prélèvement…

Vous avez entièrement raison !

Bahh non, vous avez tort !

Pour résumer vous allez gagner du stress, des craintes, perdre la confiance de vos fournisseurs et votre banquier ne sera plus votre meilleur ami.

Etape par étape vous allez pourvoir remédier à tout ça. Vous devez retrouver de la trésorerie rapidement!

Pour ce faire, je vous donne des méthodes de gestions  simples, rapides et efficaces.

Certaines courantes et d’autres, comme « les situations » un peu moins.

Sachez que vous impactez votre entreprise. Mais pas que la vôtre :

Voici quelques chiffres concernant les fournisseurs :

“25% des faillites sont liées à des retards de paiement” selon la tribune. Dans leur article, il est précisé également :

« Deux entreprises sur trois paient leurs fournisseurs et sous-traitants en retard en France, un problème à l’origine de près d’un quart des faillites de très petites entreprises et qui pèse sur l’emploi. »

La DGCCRF… késako ?

Au-delà de ça, j’ai appris que le non respect des délais fournisseurs était répréhensible. La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) détaille tout ici, et ça ne rigole pas. Dans leur article, ils citent les entreprises sanctionnées, et les montants sont surprenants !

Bref, je m’éloigne un peu…

Voici comment vous y prendre pour payer vos fournisseurs quand votre compte est à zéro (ou presque)


1.     Relancez vos clients pour être payé et payer vos fournisseurs


Grâce à vous, vos clients bénéficient d’un « prêt à taux zéro »! C’est vous qui vous retrouvez dans la M*. (Comme quoi, on est tous le fournisseur de quelqu’un, non ?)

On arrête d’être gentil!

On arrête d’être gentil, et on va récupérer l’argent qui vous est dû. Vous êtes actuellement dans l’urgence.

Alors ne prenez pas la peine d’envoyer une belle relance sous pli. Pas besoin de faire des frais supplémentaires. Bref, un simple coup de téléphone suffit et vous fixez rendez-vous dans la foulée pour récupérer le chèque ! Et ce dès le lendemain.


2.     Demandez des acomptes


Comment ça vous ne demandez pas d’acompte ? Et bien, il faut que cela change ! Que ce soit sur vos devis, à la commande ou pour des réservations, les acomptes sont utiles.

Vous n’avancez plus votre trésorerie

Les acomptes vous permettent de ne pas avancer de trésorerie. Et donc d’éviter des problématiques comme celles-ci.

Les clients ne sont pas surpris !

Il ne faut pas craindre la réaction des clients. Aujourd’hui le versement d’acompte est un passage quasi obligatoire lorsque l’on achète quelques choses. Donc on peut considérer que les gens sont habitués 😉 


3.     Faire des situations pour être payé avant


Votre prestation est commencée ? C’est le cas, n’hésitez pas à prévoir une facturation au fur et à mesure de l’avancement de votre travail.

Afin d’être complètement transparent avec vos clients, il est préférable de préciser sur votre devis :

  • Acompte : 30 % à la commande soit XX€
  • Situation N° 1 soit 50% de la prestation effectuée: 20 % soit XX €
  • Situation N°2 …..
  • Solde : XX% soit X€

Vous devez également l’inclure dans vos conditions générales de ventes. Toutefois, si vous n’en avez pas, le site du service public propose un modèle type de CGV avec de nombreuses explications. (Cela reste un modèle type, n’hésitez pas à demander l’avis d’un juriste)


4.     Terminez vos prestations en cours rapidement


Même si vous n’avez pas encore prévu de facturation sur situation, et bien, il ne vous reste plus qu’à terminer vos prestations en cours.

Il vaut mieux éviter de commencer trop de prestations chez différents clients. Par conséquent, il est préférable de commencer et de terminer dans des délais raisonnables.

Pour clarifier, votre objectif est de vous faire payer rapidement une fois le travail effectué.


5.     Facturez les prestations qui sont terminées depuis…


Ça, je le vois tous les jours ! Vous terminez une prestation et vous tardez à faire la facture… Le problème qui se pose ici, est que plus vous traînez et plus vous allez passer aux oubliettes !

Vous n’aimez pas la paperasse ? Par conséquent, Vous remettez toujours à plus tard ?

Non, non et non ! Et en plus vous savez que c’est un passage obligé quand on est entrepreneur.

Bref, j’arrête de vous faire la leçon. Mais vous devez être à jour dans votre facturation. En résumé, payer vos fournisseurs rubis sur ongle, c’est votre priorité 😉


6.     Appelez vos fournisseurs


Que dites-vous quand un client ne vous paye pas ? Et bien, dites-vous bien que votre fournisseur va se dire la même chose de vous.

Les premiers points n’ont pas portés leurs fruits:

Premièrement vous devez appeler votre fournisseur. Ça ne sert à rien de faire l’autruche ! Par correction, vous devez lui dire que vous aurez un retard dans votre paiement. Votre fournisseur a besoin d’avoir confiance en vous.

Deuxièmement, n’hésitez pas à demander un délai de paiement supplémentaire. Votre fournisseur sera surpris que vous l’appeliez pour le prévenir (mais dans le bon sens du terme finalement)

En plus, n’oubliez pas le deuxième coup de fil (ou mail) pour prévenir que votre paiement aura bien lieu « tel jour ».


7.     Appelez la banque


Le passage obligé:

Malgré tous vos efforts, vous n’avez pas réussi à récolter suffisamment de liquidités pour vos futurs prélèvements.

Ce n’est pas dramatique ! Donc on arrête de s’arracher les cheveux et on prend une grande respiration. Alors, vous devez appeler votre banquier et lui demander une faveur.

D’où l’intérêt de soigner ses relation avec son banquier. Soit vous augmentez votre découvert, soit vous lui demandez de laisser passer la traite. En plus, comme vous avez fait le nécessaire pour récupérer des fonds, vos arguments sont tout trouvés pour le rassurer.

C’est gagné!

Vous gagnerez encore plus sa confiance, puisque vos ennuis de trésoreries seront rapidement solutionnés. Votre banquier verra que vous avez été sincère et réactif face à la situation.

Ensuite, n’oubliez pas le deuxième coup de fil (ou email) au bout de quelques jours pour le remercier et dire que tout est ok. Votre situation financière est à nouveau en ordre.


8.     Tenir votre tableau de trésorerie à jour 


Aussi, comme je l’explique dans cet article, la sérénité financière, ça se travaille ! La gestion de votre trésorerie fait partie de votre job. Et c’est primordial !

Grâce à une gestion de votre trésorerie irréprochable que vous réussirez à prévoir vos dépenses à venir. Par conséquent, vous paierez vos fournisseurs en temps et en heure.


Pour aller encore plus loin:

Par ailleurs, malgré ces 7 étapes vous ne pouvez toujours pas payer vos fournisseurs? En outre, voici des pistes à explorer pour sortir la tête de l’eau: (cliquez sur chaque pistes pour en savoir +)


Le mot de la fin 😉 :

C’est toujours délicat et encore tabou de parler de ses finances! Mais cette problématique existe réellement!

Dites-moi quand même ce que vous en avez pensé en commentaire!

A bientôt 😉

Partager l'article
  • 60
    Partages

Cet article a 2 commentaires

  1. Merci pour cet article très utile !
    Je suis justement en pleine réflexion sur la création d’entreprise. Je fais suivre à mon groupe d’accompagnement à la création d’entreprise avec la BGE.

    1. Merci à toi Astrid! Si ça peut aider ton groupe, c’est complètement le but et j’en suis ravie!
      Bonne réflexion à toi pour ta création d’entreprise. Et surtout belle réussite <3

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Pour recevoir gratuitement le guide "pour enfin faire décoller votre rémunération ;)