Comment (re) calculer son prix de vente sans s’arracher les cheveux
Comment calculer son prix de vente

Comment (re) calculer son prix de vente sans s’arracher les cheveux

Calculer son prix de vente, ça peut paraître compliqué. Mais en fait non ! C’est juste que ce n’est pas la partie qui vous botte le plus.

Pourtant, mieux vaut ne pas se rater. Vous avez envie de bien vendre hein ?

Bon, d’abord, pour calculer son prix de vente. Pensez-vous qu’il faut mettre un prix psychologique ? Mais vous savez, le vrai prix psychologique, pas celui qui ne termine par 9 €. Genre 99.99€ au lieu de 100€.

C’est pas ça le prix psychologique!


Ça, c’est dans la tête des gens ! Mais vaut mieux regarder le porte-monnaie !


Le prix psychologique, c’est la somme que vos clients sont prêts à dépenser pour acheter votre produit ou service.

Quoi ? Mais qu’est-ce qu’elle raconte là !

Non, non, je ne craque pas. C’est quand même important de savoir combien vos clients veulent dépenser. Quel budget ils ont prévu pour votre produit ou service.

Si vous avez fait votre sondage pour votre étude de marché. Vous devez le savoir.

Ce n’est pas très compliqué. Vous vous rappelez de Thierry ? Vous savez, l’informaticien. Et bien, il a fait un sondage pour savoir combien ses clients étaient prêts à payer pour un dépannage informatique.

L’idée est de proposer un prix suffisamment élevé pour ne pas que votre client se dise que vous faites de la merd*. Et suffisamment bas pour qu’ils soient motivés à acheter chez vous.

En gros, c’est quand même mieux de connaitre le panier moyen non ?


Calculer son prix de vente en fonction des autres ! Cap’ ou pas cap’ ?


Finalement, ce que vous pouvez faire, c’est regarder le prix de vos concurrents. Si votre offre est mieux, vous vendez plus et si votre offre est moins bien. Vous vendez moins.

Ça vaaaaaaaaaa paaaaaaaaaas nooooooooon !

Vous m’avez prise au sérieux ?

Bon, aller, on redevient un peu sérieux.

Avez-vous le même train de vie que vos voisins ?

Bah, j’imagine que non !

Alors pourquoi se baser sur le prix des autres  pour calculer son prix de vente ?

Mais je sais bien, vous ne voulez pas être trop cher.

Mais, chaque entreprise a des dépenses bien différentes.  Et comme les dépenses sont un poste essentiel pour calculer son prix de vente. Il est donc primordial de prendre en compte vos dépenses plutôt que celles de votre voisin.

Le premier objectif lorsque l’on calcule son prix de vente. C’est de ne pas vendre à perte. Et c’est seulement après que vous comparerez vos prix de vente à ceux des autres.

En complément vous pouvez regarder ce qu’il faut faire pour être sûr de ses prix de vente


On ne travaille pas pour la gloire.


Premièrement, on est d’accord. Vous ne voulez pas vendre à perte. Ok.

Alors, ça vous coûte combien de produire ce que vous vendez ?

Si vous me répondez : Rien, c’est juste du temps. Là, on est mal !

VOTRE TEMPS, C’EST DE L’ARGENT !!!!!

Donc, vous mettez combien de temps pour  effectuer votre produit ou service ?

Et deuxièmement, tu veux combien ? 1000, 1500, 2000€, plus? par mois?

L’un de vos objectifs. Lorsque vous vous êtes mis à votre compte. C’était de bien gagner votre vie, n’est-ce pas ?

Alors, bah oui, je vous repose la question. Il vous faut combien pour ne pas être gêné aux entournures ?

Vous êtes peut-être surpris. Mais c’est vous le boss et c’est comme ça que ça marche.


C’est l’histoire d’un mec… (merci Jean-Marie 😉 )


Je vais vous parler de Thierry. Vous vous rappelez de Thierry ?

Mais si, l’informaticien.

Pour rappel, Thierry est entrepreneur. Il travaille seul. Il est informaticien.

Thierry s’était fixé comme objectif de gagner  1700€ à partir de sa 3ème année d’indépendance.

Je vais vous expliquer comment Thierry a fait pour (re) calculer son taux horaire. Afin d’augmenter sa rentabilité. C’est important, non? pour calculer son prix de vente.

Calculer son prix de vente vite fait et bien fait

Thierry souhaitait donc gagner 1700€ par mois. C’est-à-dire 20 400€ par an.

Il liste ses charges fixes. Aussi appelées charges de structure :

Les charges fixes sont celles qui concernent votre entreprise. On les appelle aussi charges de structure.

  • Assurance :
  • Frais bancaire :
  • Frais de gestion :
  • Loyer :
  • Emprunt :
  • Electricité, gaz (abonnements):
  • Téléphone :
  • Etc…

Les dépenses fixes de Thierry s’élèvent à 2000€ par an.

Ensuite, il calcule le montant de ses cotisations sociales.

Les charges de Thierry s’élèvent à 25% (arrondi) de son chiffre d’affaire. (Le pourcentage dépend de votre régime fiscal, on voit ça plus bas)

Soit (20400€+2000€) x25% = 5600€

TABLEAU RECAP :

Rémunération de Thierry20 400 €
Charges fixes+ 2000 €
Cotisations sociales+ 5600 €
Total du chiffre d’affaire à effectuer= 28000 €

Ce qui nous fait 28000€ de Chiffre d’affaire à facturer en 1 an (soit 52 semaines).

Avec ou sans vacances ?

Mais Thierry a pensé à ses congés. Qui ne sont pas payés quand on est entrepreneur.

Ce qui veut dire que Thierry s’est basé sur 47 semaines de travail. Car il s’octroie 5 semaines de vacances par an.

Pour calculer son taux horaire, voici ce qu’a fait Thierry :

28000€/47 semaines=600€ (arrondi) de prestations à facturer chaque semaine.

Donc, pour percevoir  1700€ chaque mois. Thierry devra  facturer chaque semaine 600.00€ à ses clients.

T’es plutôt travail à temps partiel ou 70h/semaine

Thierry, lui, travaille 35h par semaine.

600/35=17.14€/heure

Il devra donc facturer sont travail 17.14€ minimum de l’heure pour pouvoir payer :

  • Sa rémunération
  • Ses cotisations sociales
  • Et ses charges de structure

A noter que :

Au régime micro le pourcentage de vos cotisations est calculé sur la totalité de ce que vous encaissez Car vous ne pouvez pas déduire vos charges.

Soit : 25 % du chiffre d’affaire total – (Ici Chiffre d’affaire à réaliser = Rémunération + charges fixes)

Alors qu’au régime réel, le pourcentage de vos cotisations est calculé seulement sur votre rémunération.

Soit : rémunération x 50%

(Comme vous l’aurez remarqué, j’ai arrondi ces pourcentages à la hausse.)


Quoi ? Mais c’est pas cher du tout !


Effectivement, 17.40€ de l’heure. Ce n’est pas cher.

En même temps, on vient de calculer votre taux horaire, pas vos prix de vente !

Hey ! Thierry ! Comment calculer son prix de vente alors !

Et bien Thierry. Lorsqu’il part en dépannage. Il compte environ 1 heure sur place. Mais il a d’autres frais. Comme ses déplacements lorsqu’il va en clientèle.

Alors, il liste ses charges variables. Comme ses frais kilométriques.

Thierry a établi un forfait de déplacement avec le barème kilométrique.

Son client habite à 15km de chez lui et il met 20 min pour y aller. (Soit 30 km et 40 minutes de route aller et retour)

Usure de la voiture (suivant le barème)30km x 0.568€ 17.04 €
Temps de trajet A/R (40 min)17.40€/h x 2/3+ 11.60 €
Augmentation 25% pour les micros pour payer
les cotisations sociales sur les encaissements
(17.04+11.60)x25% + 7.16 €
Temps passé chez le client1 heure+ 17.40 €
Soit un total à facturer au minimum53.10 € H.T

Pour info, Thierry ne facture pas la TVA. Mais le jour où Thierry facturera la TVA. Il devra facturer à son client 20% de TVA.

Soit 53.10 € x 1.20 = 63.72 € TTC

On n’oublie aucune charge pour calculer son prix de vente :

Pour rappel, vos charges variables correspondent à vos dépenses liées à votre activité. C’est-à-dire :

  • Vos charges de production (comme la farine quand on est boulanger) :
  • Fournitures administratives (quand on est secrétaire):
  • Frais postaux (Si vous faites des envois de produits pour vos clients)
  • Electricité, gaz (consommation que vous utilisez pour vos produits ou prestations)
  • Le carburant (si vous faites des déplacements chez vos clients)
  • Etc…

Ouais mais en fait, ça ne fait pas 35 heures !


Les 35 heures travaillées et facturées par semaines ne tiennent pas compte :

Du temps à consacrer à l’administratif

On considère qu’il faut consacrer environ 10 % à 20% du temps de travail facturé pour gérer sa paperasse. Selon le site petite entreprise.net, il faut compter pour une TPE 132 heures par an.

De la partie commerciale (prospection, négociation…)

Le temps que vous passez à prospecter. Et le temps que vous passez avec vos clients pour vos négociations de contrats. Ou les appels téléphoniques par exemple. Ne sont pas non plus compter dans les 35heures.

Et je ne le souhaite à personne, mais cela ne prend pas en compte un éventuel arrêt de travail.


En complément, vous pouvez lire cet article pour gagner du temps chaque semaine.


Pour finir cet article: comment calculer son prix de vente


En résumé :

  1. Vous voulez gagner combien ?
  2. Quels sont vos dépenses
  3. Pour calculer vos cotisations sociales vous devez connaitre votre régime fiscal
  4. N’oubliez pas d’ajouter la TVA si besoin
  5. Pensez à prendre du temps pour vous… et votre administratif

Avec cet article, vous êtes prêts à calculer vos prix de vente. Il ne vous reste plus qu’à regarder si vous êtes dans les prix de votre marché.

Mettez-moi un commentaire ! ça me fera plaisir 😉


Image parloufre de Pixabay

Partager l'article
  • 156
    Partages

Cet article a 12 commentaires

    1. Ce n’est pas très compliqué 😉 ça demande juste un peu de temps 🙂 Et pour avoir une entreprise rentable, ça vaut le coup 😉
      Merci Stéphane pour ton commentaire.

  1. Merci pour cette article!
    Pour les entreprises basées sur internet, ça fonctionne de la même façon, sachant qu’il y a moins de dépenses ?

    1. Bonjour Simon,
      Le principe est le même. La principale difficulté est de bien prendre en compte toutes vos charges et votre temps passé. Aussi, le prix de vente calculé dans l’article, est le prix minimum à facturer pour payer vos charges et votre rémunération. Vous pouvez tout à fait augmenter cette base de prix, en veillant à rester dans le marché. Les prix de vente ne son pas figés, ils évoluent en fonction de vos besoins par exemple. Ou de la conjoncture…
      Merci pour ton commentaire. Au plaisir 🙂

      1. OK, merci pour cette réponse constructive et forte utile.
        A bientôt!
        =D

        1. Avec plaisir 😉
          A bientôt Simon 🙂

  2. Merci Jessica pour cet article qui remet les idées en ordre…On a beau avoir déjà calculé des prix de revient quand on était salarié et savoir le faire, il est vrai qu’on le fait souvent à la louche quand c’est pour nous et on se plante… On vient de me demander mes tarifs pour de la formation je vais appliquer ton article à la lettre 😉

    1. Merci Virginie! Je suis ravie que cette article te soit utile!
      Alors bons calculs à toi 😉
      Au plaisir 🙂

  3. Un très bon article qui devrait m’aider pour le lancement de mon prochain produit (animation œnologique) dans les semaines qui viennent ! Merci pour la qualité de ton contenu, Jessica, c’est toujours un plaisir de te lire (ici et ailleurs).

    1. Merci beaucoup Arthur 🙂
      Waouh!! quel commentaire! <3
      Je te souhaite un excellent lancement et plein de réussite 😉
      A bientôt 🙂

  4. Un grand merci pour cet article super complet 👌 Il permet de détailler toutes les charges. C’est top !!!

    1. Merci à toi pour ton commentaire 🙂
      Je suis ravie que l’article te plaise! 😉
      A bientôt

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Pour recevoir gratuitement le guide "pour enfin faire décoller votre rémunération ;)