Interview: Miha vous aide à développer votre business efficacement!

Interview: Miha vous aide à développer votre business efficacement!

Cliquez sur “play” pour l’écouter ou faites un clic droit pour le télécharger directement sur votre appareil. (par exemple pour l’écouter sur votre smartphone!)

Voici l’interview de Miha retranscrite:

Jessica VALENTIN:

Bonjour Mihanta,

 Je te remercie d’avoir accepté cette interview. Pour ceux qui ne te connaissent pas encore. Tu es passionnée d’organisation et tu aides les femmes à développer leur entreprise efficacement. Est-ce que tu peux nous en dire plus?

Miha:

 Bonjour Jessica et merci de m’avoir invitée. Je m’appelle Mihanta, je suis entrepreneuse j’aide les entrepreneures au féminin. J’aide les entrepreneuses à développer leur business sans y laisser leur peau. Et pour ça je me suis attaquée à deux volets qui peuvent être critiques dans une entreprise.

 La partie organisation et la partie technique.

 La partie technique parce que lorsqu’on commence sur Internet on a tendance à croire que c’est très facile. Il y a beaucoup d’entrepreneurs qui véhiculent cela.

 On pense que c’est facile de réussir sur internet il suffit juste d’avoir une idée,  de la vendre et ensuite l’argent tombe du ciel.

 Alors que derrière ça, ce qu’ils ne disent pas, c’est qu’il y a toute une partie technique à paramétrer.

 Pour avoir quelque chose qui marche. Beaucoup de mes clientes sont confrontées à cette illusion et elles me contactent après pour dire : « est-ce que tu peux m’aider sur l’aspect technique parce que je n’arrive pas à faire des tunnels de vente »

 Donc je les aide sur cet aspect technique.

 Je ne me contente pas de juste paramétrer les choses.

 Je les aide aussi à trouver les meilleurs outils et ce qui est le plus adapté à leurs besoins. Pour qu’elles ne perdent plus de temps et qu’elles ne perdent pas d’argent.

Parce que pour avoir quelque chose qui marche-t-il faut aussi investir.

 Et souvent on investit dans le mauvais outil.

 Et donc s’il y a perte d’argent il y a perte de rentabilité.

Jessica:

 Je te rejoins énormément par rapport à la rentabilité.

 Et donc là, tu leur fais gagner énormément de temps. Et tu les structures en fait.

 Tu pars d’où ?

 Parce qu’il y a des gens qui commencent comme ça sur Internet et qui finalement n’ont pas forcément de notion en informatique.

 Quel niveau faut-il avoir pour que tu puisses aider ses femmes à développer leur entreprise ?

 Faut-il avoir un niveau certain ?

 Ou même pour les  novices, ça marche aussi ?

Miha:

 Je rassure tout le monde la technique est à la portée de tous.  Il faut juste être passionné et moi je suis passionnée.

 Il y a 2 types d’entrepreneurs :

  • celles qui veulent gagner du temps.
  • et celles qui ne veulent pas penser technique,  alors elles me délèguent.

 On n’a pas besoin d’avoir des connaissances approfondies.

 Il faut juste savoir ce dont on a besoin.

 Et lorsqu’elles me contactent, elles n’ont pas forcément idée de ce dont elles ont besoin.

 Elles veulent juste un résultat.

 Mais au fil des conversations, j’arrive à détecter ce qui est bien pour elles.

 Pour celles qui n’y connaissent rien en technique ce n’est pas un handicap pour évoluer sur internet

 Si tu es passionnée, tu peux te former.

Il y a des entrepreneuses qui me contactent pour être formées sur la technique.

 Par exemple sur l’utilisation de mailchimp.

 C’est l’outil le plus courant pour envoyer les newsletters par exemple.

 Il y en a d’autres qui n’ont pas envie de s’y pencher parce que ça leur fait mal à la tête. Et là elles me contactent juste pour déléguer la partie technique. Ça comprend le paramétrage de A à Z.

 Il y a aussi toute l’orientation stratégique.

 Parce qu’il y en a qui pensent  qu’il suffit d’avoir un outil pour que l’argent tombe du ciel.

 Mais il faut aussi penser stratégiquement et bien utiliser ces outils.

 Il faut prendre conscience, pour que ça fonctionne bien, qu’il faut d’abord paramétrer ces outils.

Jessica:

 donc en fait ce que tu proposes, c’est plus qu’une organisation !

 C’est savoir se servir d’un nouvel outil pour développer l’entreprise. Mais c’est aussi proposer toute une stratégie. Derrière, c’est ça aussi ?

Miha:

 Voilà, ce que je dis toujours, c’est que pour avoir un business en ligne qui tourne, il faut des outils. Mais pour pouvoir le développer il faut l’organiser stratégiquement.

Jessica:

 C’est bien de repréciser ça. Parce qu’aujourd’hui on a un peu l’impression, surtout quand on regarde sur les réseaux sociaux, que c’est facile que ça va très vite. Et dans la réalité, dans la pratique, ce n’est pas du tout le cas. J’ai une autre question à te poser. Parce que moi je t’ai connue il y a quelques mois quand j’avais organisé un événement. On avait travaillé toutes les deux sur un thème commun. C’était votre meilleure astuce pour gérer votre entreprise.

Et à cette époque-là tu avais un site qui s’appelait « atypique et imparfaite » et aujourd’hui là, je te retrouve et tu as un site qui s’appelle « fusionelles-services ». Qu’est-ce qui s’est passé ?

Miha:

 Alors quand j’avais « atypique et imparfaite », j’étais vraiment concentré sur l’aspect assistante virtuelle. Parce qu’il faut souligner que j’ai commencé en tant que assistante virtuelle. Où j’aidais des femmes entrepreneures dans la gestion de leur quotidienne. Et puis au fil du temps, j’ai évolué. Ma vision de mon entreprise a évolué. Et je ne me retrouvais plus dans « atypique et imparfaite »

 C’est une relation avec une cliente assez spéciale qui m’a fait prendre conscience de ce que je voulais développer avec mes clientes et mes futures clientes. C’est vraiment cette relation professionnelle et fusionnelle.

 C’est pour ça que j’ai changé de nom en « fusionelles-services ».

 Et c’est pour ça que j’ai décidé de faire le deuil de mon ancienne activité.

 Maintenant je me concentre plus sur la partie technique et organisation.

Ma collaboration sera fusionnelle avec mes clientes voilà.

Jessica:

Ce que tu cherches finalement, c’est pas comme beaucoup le font. Ce ne sont pas juste des clientes. C’est une véritable collaboration, une fusion. Presque une symbiose quand on t’entend parler. Et on sent quand tu expliques les choses, que tu es passionnée. On voit que ton objectif c’est vraiment d’aider. Et que ces femmes obtiennent de supers résultats pour encore mieux gagner leur vie.

 Je trouve que ce que tu as fait en passant d’une activité à une autre, c’est hyper courageux. Ça demande de l’audace. Je pense que tu y as longuement réfléchi. Et la décision n’a pas dû être simple. Quelle a été pour toi la plus grosse difficulté dans cette remise en question. Parce que ça n’a pas dû être simple vraiment. Ça a été quoi pour toi la plus grosse difficulté ?

Miha:

 La plus grosse difficulté a été de faire le deuil de mon ancienne activité. Parce qu’il faut quand même dire que j’étais bien établi en tant qu’assistante virtuel. J’avais des clientes donc ça a été dur de m’en séparer. Mais en fait j’ai dû faire un choix entre mes clientes et mon feu sacré.

Moi je suis passionnée et je n’ai pas envie de me réveiller le matin en me disant : « ah il faut encore que j’aille travailler, il faut encore que je fasse ceci, il faut encore que je fasse cela ».  Et même si j’adore mes clientes, l’activité que je proposais avant, me consumait à petit feu. C’était en train de détruire ma passion.

 Le plus difficile a été d’annoncer à certaines clientes que je n’allais plus les aider. Mais que j’étais là en fait. Je leur ai laissé du temps pour trouver une remplaçante.

 La deuxième difficulté a été de me positionner. Aujourd’hui, j’arrive sur un métier qui n’existe pas vraiment.

Les assistantes virtuelles sont polyvalentes, elles font beaucoup de choses. Et en fait c’est quoi la différence entre assistante virtuelle et ce que je fais actuellement ? Et finalement il y a une phase d’éducation à faire auprès de mes clientes cibles.

Ça montre vraiment dans leur tête et dans leur cœur, que si quelqu’un de spécialiste en technique existe, c’est vraiment pour faciliter les choses au niveau de la technique. Parce qu’il y a plein d’outils sur internet quand on lance un business en ligne. Il y a plein d’outils je ne parle pas juste de WordPress. Tout le monde ne connaît pas forcément WordPress.

Jessica:

 Oui c’est ça

Miha:

 Donc il faut que je fasse une campagne de sensibilisation.  Mon métier actuel, il n’y en a pas beaucoup qui le font. surtout dans le milieu francophone.  Donc c’est important de sensibiliser les gens. Parce qu’on a un rôle à prendre dans le digital. Et de toute façon tant qu’internet évolue, les entrepreneurs solo auront toujours besoin de quelqu’un pour les aider.

 Parce qu’ils ne peuvent pas tout faire. et pour vraiment développer leur business il faut qu’ils apprennent  à être conseiller …

Jessica:

Excuse-moi je te coupe… il faut vraiment une structure parce que quand on  créer un site internet, je suis passée par là,  j’étais novice en la matière. Et on pense au départ : on crée notre site et puis les clients vont venir tout seul. Mais comme un business local l’idée et de faire venir des clients. Sauf que quand on a un site internet les clients, on ne les voit pas visuellement donc il faut bien une technique et une stratégie. Là. Où je te rejoins beaucoup,

 Il faut vraiment structurer  et s’organiser. Et souvent on n’a pas conscience de ça.

 C’est vraiment un métier à part entière.  Dans le virtuel même si on n’a pas de contact physique, on arrive à se voir. toi par exemple tu es à Madagascar moi je suis en France. Même dans le virtuel c’est important de créer des liens. Et toi donc toi tu vas apprendre à créer des liens pour avoir des clients et les garder.

 C’est un petit peu la base d’une entreprise. Pour être rentable, il faut des clients et donc tu les aides à cette mise en place en proposant ta stratégie et ton organisation. Par exemple avec mailchimp.

Miha:

 Oui c’est ça. Avant je le faisais déjà quand j’étais assistante virtuelle. Je donnais déjà des conseils.

 J’apprends à mes clientes aujourd’hui à avoir un plan d’action pour sortir du lot, pour être remarqué par des clients. Il faut avoir un plan d’action.

 Sur le volet technique il faut savoir paramétrer.

 Je vais prendre un exemple très parlant. Si tu veux accrocher un cadre sur un mur. Il faut d’abord avoir un clou. Ensuite un marteau. Et ensuite il faut la personne pour aller fixer le Clou.  Et ensuite l’attacher.

 Ça ce sont des étapes à faire. Il faut savoir faire les choses dans l’ordre et les faire par étape.

 Donc en plus de la technique, il y a le côté stratégique.  Et il n’y en a pas beaucoup qui le propose.

 Pour utiliser mailchimp, il ne suffit pas juste d’envoyer un email pour que tes clients achètent ton produit. Il faut tout un plan marketing derrière.

 Et quand les clients viennent me voir pour me dire : « j’ai besoin d’envoyer des e-mails. J’ai besoin d’un cadeau gratuit. »  Je leur dis : « ton cadeau gratuit ça ne va pas suffire à te faire faire de l’argent ». Une entreprise qui ne fait pas d’argent ce n’est pas une entreprise.

 Donc je les aide à créer le plan mail marketing qui va avec.

Jessica:

 C’est génial ce que tu fais ! Parce qu’il n’y en a pas beaucoup qui font ce que tu fais. Et il y en a encore moins qui font ça avec passion.

 Je trouve ça génial !

 Quel est le conseil que tu pourrais donner à ces femmes info-preneur, entrepreneure qui galèrent. Et qui veulent se structurer et se développer.  Quel est le premier conseil que tu peux leur donner ?

Miha:

 Ça va être un peu long parce que je l’ai traversé.

 La première chose que je peux dire c’est de croire en soi.

 Je vais vous parler d’une petite anecdote. Les premiers euros que j’ai gagnés sur internet étaient de 20 €. Et j’étais super contente de gagner 20 €. Ça m’a vraiment fait comprendre qu’on pouvait gagner de l’argent sur internet.  Je les ai vraiment gagné en aidant quelqu’un et pas en faisant de l’affiliation. Donc il faut toujours croire en soi.

 Et il faut avoir les bases:

 Avoir une vision. Avoir un objectif clair. Savoir où on veut aller. Parce que sans objectif on ne peut pas avoir un plan d’action.

 Et il faut aussi planifier son travail.

 Pour la suite, il faut se former. Mais attention de ne pas être paralysé par l’information. C’est-à-dire que maintenant, on trouve facilement les informations sur internet. En tapant juste sur Google. Et on a toutes les infos, mais il faut faire le tri. Parce qu’il y a des informations contradictoires. Et tout le monde a son point de vue. Quand tu commences à t’établir, tu veux développer tes compétences. Donc tu te formes. Et tu te formes encore. Et là j’ai été paralysé par toutes les formations et ça m’a empêchée d’agir.

 Il faut se former. Mais il faut aussi tester. Parce que tu n’apprends rien en ne faisant que des formations. Il faut le tester dans ton business.

Jessica:

 Donc oui à un moment donné, il faut passer à l’action. Se former c’est bien. Regarder des tutos aussi. Mais à un moment donné, il faut pratiquer c’est ça?

Miha:

 Oui. Et s’entourer de bonnes personnes.

 Des entrepreneurs pas forcément dans ton secteur d’activité. Mais des Entrepreneurs avec qui parler. Parce que, quand on est sur Internet on peut être isolé. On travaille de chez soi. Donc on n’a pas vraiment de Feedback dont on aurait besoin. Ce qui permet d’avancer.

 Mais il faut aussi avoir un œil extérieur pouvoir aller plus de l’avant.

 Ce que je conseille pour résumer :

  1. c’est avoir une vision planifiée
  2. passer à l’action
  3. se former  tester
  4. et s’entourer de belles personnes

 Surtout ne pas croire que tout est facile. Parce que le mythe de l’entrepreneur qui réussit et qui ne fait rien c’est faux !

 Ce qu’on n’oublie de dire, c’est que dans les coulisses, il y a tout un travail qu’on ne trouve pas sur Internet.

Ces personnes-là ne sont pas arrivées à ce stade comme ça. Ces gens ont travaillé. Ils ont fait des erreurs. Ils ont testé pas mal de concepts et des stratégies avant d’arriver au top !

 Ne jamais se comparer aux autres. Parce que ça c’est un poison qu’il faut éviter. Et toujours croire en soi.

 La persévérance gagne toujours.  Moi je suis persévérante. Je suis encore loin du niveau d’excellence que je veux. Mais au moins, j’ai au moins le mérite de continuer là où les autres ont abandonné !

Jessica:

 Voilà, donc, toujours aller de l’avant .persévérer. Croire en soi avec un objectif et une vision claire. Pour avancer il suffit de planifier. Enfin quand je dis « il suffit », c’est du travail. Se former, c’est bien, mais passer à l’action c’est encore mieux. En apprenant de ses erreurs on avance encore plus.

 Bah écoute, Ce sont de supers conseils que tu nous donnes là. Merci beaucoup à toi !

 Où est-ce qu’on peut te retrouver ? Je remettrai les liens juste en dessous du podcast.

Miha:

 Vous pouvez me trouver sur fusionelles-services.com pour le site et sur Facebook,  Instagram,  Pinterest

Jessica:

 Une petite dernière chose pour finir. Pour les gens qui iront voir ton site internet. Tu proposes un guide qui s’appelle « simplifie ton business en quatre étapes » je vous encourage à aller sur son site pour le télécharger. Cela pourra bien vous aider.

 Mihanta, je te remercie énormément, est-ce que tu as quelque chose à rajouter ?

Miha:

 Je voudrais juste faire une petite synthèse de ce que vous allez trouver dans le guide.

 Ce que vous allez trouver dans le guide, ce sont les quatre étapes dont vous avez besoin pour gagner du temps.

 Il faut savoir éviter de perdre du temps dans l’entreprise.

1-  la façon dont on organise nos informations

2-  façon dont on gère nos projets

3-  la façon dont on communique avec les clients

4- la façon dont on pense à notre marketing

 Il faut vraiment garder ses volets en tête pour pouvoir aller de l’avant. Ces 4 sujets, je les aborde dans mon guide. Vous pouvez planifier votre business. Et vous pouvez le faire en 2h pour pouvoir tout remettre un plat et repartir du bon pied !

Jessica:

  Merci beaucoup ! Ton guide a l’air vraiment génial donc je vous encourage vraiment allez voir ce que vous propose Mihanta !

 Je te remercie énormément pour cette interview. Merci de m’avoir fait confiance. Et je te dis à très bientôt. Pourquoi pas pour une autre interview ou un autre événement. Au revoir. Merci Mihanta. Merci beaucoup !

Miha:

Merci Jessica au revoir !


Pour terminer:

Vous pouvez retrouver Miha en suivant les lien juste en dessous 😉

Sur son site internet: fusionelles-services.com .

Facebook,

Instagram,

Pinterest


Je vous dis à très vite 😉 et n’oubliez pas de me laisser un commentaire 🙂

Partager l'article
  • 212
    Partages

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Pour recevoir gratuitement le guide "pour enfin faire décoller votre rémunération ;)