Que faire immédiatement pour sauver mon entreprise?

Que faire immédiatement pour sauver mon entreprise?

Chaque entreprise est concernée par le Coronavirus! En plus de la crise sanitaire, nous aurons droit à une crise économique!

J’ai été sollicitée par mes abonnés pour vous apporter des solutions concrètes et détaillées afin de pérenniser au maximum votre entreprise.

La crise économique a déjà commencée et malheureusement beaucoup d’entre nous vont fermer leur entreprise.

Si je vous fais peur, je m’en excuse.

Mais encore aujourd’hui, beaucoup ne se rendent pas compte de cette réalité qui nous tombe dessus.

Dans tous les cas, je vous demande de ne pas baisser les bras. Vous allez devoir limiter la casse! La priorité est bien-sûr votre santé. (Vous devez rester en bonne santé et respecter les consignes sanitaires. Car, sans vous, votre entreprise n’est rien !)

Alors, on va faire au mieux et on va se bouger pour sauver nos entreprises!

TOUTES les informations d’aides financières sont bien évidemment vérifiées et complétées par les sites officiels)


PARTIE 1 : Coronavirus : Que dois-je faire en priorité pour mon entreprise ?


Alors voilà, j’ai listé plusieurs conseils importants que vous devez suivre. Car même si des mesures sont prises par le gouvernement, il est possible que les choses mettent du temps à se mettre en place. (Cette liste est non exhaustive)

Trésorerie: évaluer vos pertes actuelles et futures: Faire le point immédiatement pour pérenniser votre entreprise (à combien s’élève la casse?)

Pour rappel, il ne faut pas confondre trésorerie et solde bancaire. Si ce n’est pas encore clair pour vous, lisez cet article.

Votre solde bancaire vous servira juste à savoir ou vous en êtes financièrement sur le mois en cours.

Alors que la trésorerie vous donnera une vision financière sur du long terme. Et vous êtes obligés de vous en soucier pour la simple et bonne raison que c’est le point de départ. Même si vous êtes déjà dans le rouge. Il faut connaitre le montant vos pertes/dépenses/découvert bancaire actuelles et à venir.

Je sais très bien que même en temps normal vous détestez vous occuper de votre trésorerie. Mais, pour limite la casse, il faut connaitre le montant des dégâts.

Relancez vos clients immédiatement :

Vous devez relancer tous vos clients qui ne vous ont pas encore payé pour être payé rapidement. Un sou est un sou ! Et ce qui vous est dû, vous est dû même avec les circonstances du coronavirus.

Ne vous lancez pas dans des procédures juridiques maintenant. Aujourd’hui, vous devez décrocher votre téléphone et contacter les mauvais payeurs. Ne lâchez rien, insistez, expliquez vos difficultés. Si les gens sont solidaires et touchés par votre situation, ils paieront !

Les stocks :

Il faut liquider vos stocks. La poste étant toujours active, je vous conseille de vendre vos stocks dans la mesure du possible pour gonfler votre trésorerie. Soit vous démarchez vos connaissances par téléphone soit vous vendez via Facebook, par exemple. (je reviens en détails dessus dans la partie 3 de l’article)

Facturez tout ce que vous n’avez pas encore facturé.

J’entends déjà certains dire « mais ça ne se fait pas ! Les gens ont autre chose à penser ! »

Stoooop !!! Ce n’est pas de l’égoïsme ou de l’irrespect d’envoyer vos factures durant cette période. Au contraire, vous pensez bien-sûr à vous, mais aussi à votre famille et à vos futurs clients (qui auront besoin de vous) et ce,  pour pérenniser votre entreprise. Que vont-ils faire si vous fermez votre entreprise?  

Renégociez vos contrats :

Faites le point sur tous vos contrats en cours (type assurances…) et renégociez. Aujourd’hui, vous n’avez peut-être pas les même besoin par exemple en assurance. Puisque le contexte est bien différent. Alors, contactez chaque organisme et pose la question directement. « Que puis-je négocier/diminuer ? » En insistant évidemment sur le fait que vous souhaitez honorer vos paiements jusqu’au bout. Mais qu’il faut se rendre à l’évidence, si personne n’y met du sien, vous ne pourrez plus payer personne.

Croyez-moi, votre assureur préférera perdre quelques euros plutôt que la totalité.

Contactez vos fournisseurs :

Alors, je vous le dis tout de suite, ils sont dans la même Merd* que nous ! Aujourd’hui, ça parait compliqué, mais essayez toutefois de décaler vos règlements fournisseurs le plus tard possible. Bien-sûr, pour eux l’aspect financier se complique également.

Aussi, essayez de trouver un juste milieu qui peut certainement arranger tout le monde. Pourquoi ne pas proposer un échelonnement de vos paiements. Au même titre que votre assureur, celui-ci préférera avoir quelques euros. Plutôt que rien du tout.

Contactez votre banquier pour :

  • d’une part, demander ce qu’il vous conseille de faire. Ils ont des directives et l’objectif gouvernemental est que les entreprises ne ferment pas.
  • d’autre part, qu’il vous explique comment mettre en place le décalage du paiement de vos crédits (si vous en avez).
  • Mais aussi, demandez à ce que vos règlements passent et soient acceptés. (Vous trouverez juste en dessous la liste des mesures mise en place ->téléchargeable gratuitement)
  • Attention!!! Ne souscrivez AUCUN crédit à la hâte! Ce n’est pas la meilleure solution actuellement. Et si votre banquier vous le propose, changez de banque dès que la crise sanitaire est passée.

Le gouvernement s’efforce de faire au mieux pour faire face à cette crise sanitaire et économique.


PARTIE 2 : Les aides aux entrepreneurs pour faire face au Coronavirus


Voici les mesures de soutien pour votre entreprise tirées du site impot.gouv :

Face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19, le Gouvernement met en place des mesures de soutien aux entreprises :

  1. Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts) : en savoir plus.
  2. Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d’un examen individualisé des demandes
  3. L’aide de 1 500 € pour toutes les petites entreprises, les indépendants, et les microentreprises grâce au fonds de solidarité
  4. La mobilisation de l’Etat à hauteur de 300 milliards d’euros et de Bpifrance pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie
  5. Un soutien de l’Etat et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires
  6. Le maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé
  7. L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises
  8. La reconnaissance par l’Etat et les collectivités locales du Coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’Etat et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

Vous pouvez télécharger les mesures immédiates de soutien aux entreprises (+ liste des contacts par région) sur cette page du gouvernement.

Il ne faut surtout pas hésiter à les contacter!


PARTIE 3 : Faire évoluer votre activité pour pérenniser votre entreprise, si c’est possible!


Ensuite et comme je vous le disais je n’ai pas le pouvoir de relancer l’économie.  Mais, vous n’aurez pas le choix, il va falloir vous adapter et vous creuser les méninges. Aujourd’hui il est nécessaire  d’effectuer un maximum de travail à distance.

Travailler à distance, (même quand on pense que c’est impossible): quelques outils pour vous aider:

  1. Plutôt que d’annuler vos rendez-vous, utilisez l’application zoom ou WhatsApp.  Celles-ci vous permettront de rester en contact avec vos clients tout en limitant vos déplacements.
  2. Si vous n’avez pas de  site internet pour vendre vos stocks, ou vos créations, vous pouvez créer une « boutique » sur Facebook. (Pour l’envoi, passez par la poste)
  3. Pour recevoir vos paiements futurs, vous pouvez créer un compte paypal et envoyer le lien de paiement par mail à vos clients. C’est rapide, simple et efficace !
  4. Les services publics étant ouverts, utilisez les envois postaux pour transmettre certaines choses à vos clients.
  5. Pour la transmission de documents volumineux utiliser l’application weTransfer elle est gratuite et facile à utiliser.
  6. Il existe des applications sur smartphone pour scanner vos documents tels qu’office Lens.
  7. Pour certaines activités, il est possible de proposer le drive,  mais aussi la livraison  à domicile. (En respectant évidemment les consignes de sécurité)
  8. Pour procéder à différents dépannages, proposez des tutoriels vidéo ou alors des dépannages en direct (toujours avec les applications zoom ou WhatsApp) et dès que cela est possible. L’idée étant que certains de vos clients puissent se dépanner eux-mêmes par écrans interposés.
  9. Votre santé est votre priorité !!! Ne l’oubliez pas !!

Bien-sûr,  ces solutions ne conviendront pas à tout le monde. J’en suis consciente !

Faites au mieux pour vous et surtout ne baissez pas les bras.

Votre activité doit évoluer. Le plus possible vous devrez privilégier le travail à distance. Je suis consciente que pour certains cela est compliqué.

Ne restez pas sans rien faire, posez-vous ces deux questions:

  1. Que puis-je apporter à mes clients (répondre à un besoin) en respectant les consignes de sécurité actuelles.
  2. Quels moyens dois-je mettre en œuvre et quels outils utiliser pour répondre aux besoins de mes clients.

Prenez le temps de bien répondre à ces deux questions.  Et aussi, faites-vous aider.  Vous n’avez peut-être pas la solution maintenant, mais vos proches et votre entourage peuvent vous soutenir et trouver des réponses pour sauver votre entreprise.

Dans le contexte actuel,  vous n’êtes pas objectif et vous avez certainement peur.  Il est donc nécessaire de prendre du recul et de vous faire aider.

 Voici quelques exemples de solutions:

  •  Une boucherie près de chez moi a mis en place le Drive et la livraison à domicile
  •  Dans mon secteur quelques dépanneurs informatiques font des dépannages par écrans interposés
  • Certains artisans, en l’occurrence mon mari, vont proposer des dépannages à distance (dans la mesure du possible.)

Aussi, j’ai conscience qu’il va falloir s’adapter et être patient !

Pour ma part je propose  des services complémentaires au sein de mon entreprise. Avec toute cette pression j’ai remarqué que certains sont figés et ne gèrent plus rien.  Donc actuellement je propose mes services à des gens locaux pour les aider à gérer leur activité et effectuer les points de la partie 1 (que j’ai listé précédemment). Mais je pense aussi à vous et je ne vous oublie pas !!

Je ne l’ai pas encore proposé sur mon site par manque de temps parce que je vous avoue que cette modification d’activité est arrivée sans que je m’en rende compte réellement. (Evidemment, j’ai une alternative à vous proposer juste en dessous)

Bien évidemment, comme beaucoup d’entre vous, il faut jongler en plus avec nos enfants.

Actuellement, je gère l’école à la maison pour mes enfants de 5 ans et 12 ans.


Mais ça va le faire !!


Si vous avez besoin de conseils n’hésitez pas à m’envoyer un mail, je ferai tout pour vous aider. 

Je n’ai pas eu le temps de créer un formulaire spécifique, donc voici un lien pour prendre contact avec moi, c’est le lien du « rendez-vous découverte » c’est bien évidemment gratuit.  Et je ferai au mieux pour vous répondre rapidement.

Si vous êtes nombreux, je peux également proposer un Facebook live, on verra… voici ma page, n’oubliez pas de vous abonner.

Sachez que je suis de tout cœur avec vous et que je suis dans la même situation que vous. 

Posez-moi vos questions en commentaire et dites-nous également quelles autres solutions vous avez trouvées pour sauver votre entreprise.

Je reviens vite pour vous trouver d’autres solutions <3  

Soyons solidaires et à l’écoute des uns des autres.

Bien affectueusement.

 Jessica


Image par Arek Socha de Pixabay

Sauver son entreprise
Sauver son entreprise
Sauver sont entreprise
Partager l'article
  • 69
    Partages

Cet article a 12 commentaires

  1. Merci Jessica pour ces conseils et cette incitation permanente à ne pas pas baisser les bras. C’est vrai que c’est exactement ce que je pense, mais c’est aussi vrai qu’on se sent terriblement seuls derrière un écran. Je ne baisse pas les bras, et je cherche par tous les moyens à aider en faisant en sorte que ma petite entreprise débutante (je commence ma 2è année) puisse poursuivre après…
    Inquiétant tout ça, mais tu as raison : il faut relever la tête, depuis chez soi, se serrer les coudes, par réseaux interposés, et après, on verra… Pour l’instant : hauts les cœurs et au travail !
    Bon courage à toi.

    1. Jessica V

      Merci Laurence pour ton message <3 😉 ça me touche beaucoup!!
      Prends bien soin de toi, à très vite 🙂

  2. Coralie

    Bonjour !
    C’est très difficile de conserver l’esprit positif.
    Merci pour les idées, reste à les mettre en application.

    1. Jessica V

      Merci Coralie pour ton commentaire.
      Je t’envoie des ondes positives! 🙂
      A très vite 😉

  3. Seb

    Jessica, j’apprécie toujours la qualité de tes articles.
    Il est vrai que cette situation particulière et sans précédent remet en cause les acquis dans les entreprises. Les entrepreneurs vont devoirs se réinventer pour regarder différemment leur entreprise et s’appuyer sur des nouveaux leviers pour retrouver de la stabilité puis de la croissance.
    Il faut rester positif et tirer le meilleur de cette situation !

    1. Jessica V

      Merci Seb pour ton commentaire 🙂
      Effectivement, tu as raison, il faut rester positif!!
      A bientôt 😉

  4. Marie

    Merci pour cette liste de choses à faire ou auxquelles penser, car parfois dans le stress, on peut ne pas penser à tout cela.

    1. Jessica V

      Avec plaisir Marie, ravie que ça te soit utile 🙂

  5. Pierre-Favre

    Plein de bon bon conseil dans ton article, merci.
    Et on sent ton énergie et ta motivation à nous aider c’est vraiment encourageant et agréable !!!

    1. Jessica V

      Merci Pierre pour ton commentaire, ça fait vraiment plaisir!! 😉

  6. Nicolas

    Merci pour cet article très clair et pragmatique. Il est clair que pour traverser un tel séisme économique les PME vont devoir être sacrément organisées. Avoir un tempérament d’entrepreneur sera nécessaire et avec de la méthode ce sera encore mieux 🙂

    1. Jessica V

      Merci Nicolas pour ton commentaire, tu as raison, le tempérament!! Et tu sais, tout est possible, tout est réalisable. A bientôt! 🙂

Laisser un commentaire